Retour sur le 1er mai à Angers

, par  AL49

Ce 1er mai 2017 se déroulait à Angers, comme dans le reste du monde, une manifestation pour la fête internationale des travailleurs et des travailleuses (et non la fête du travail comme on l’entend souvent). Sans vouloir rentrer dans les détails historiques de cette journée mais parce qu’on aime bien l’histoire et rendre aux anarchistes ce qui appartient aux anarchistes, voici une petite explication. L’origine du 1er mai actuel se trouve dans l’appel à la grève générale, notamment impulsée par les anarchistes (coucou c’est nous), des ouvriers et ouvrières pour obtenir la journée de 8h en 1886 qui s’est soldé par le massacre de Haymarket Square le 4 mai [1] [2].

Après ce bref voyage dans le passé, retour en 2017 où les militants locaux d’Alternative Libertaire étaient présents au sein de la manifestation et vous font un petit retour.

Un rassemblement était appelé place Imbach à l’initiative de plusieurs syndicats, à savoir la CGT, FO, Solidaires et le FSU. Cette année, la manifestation avait lieu dans un contexte un peu particulier, en plein milieu du second tour d’une élection présidentielle dont la médiocrité des débats et le ridicule des solutions proposées ne font de doute chez plus personne (ou presque). L’unique mot d’ordre "Ni patrie, ni patron" de ce rassemblement et les prises de parole des syndicats ont néanmoins été au rendez-vous pour remonter le niveau, tout le monde étant d’accord pour dire que peu importe qui gagnera ces élections, il faudra lutter et agir pour nos droits et ceux des autres (agir au lieu d’élire, tout ça, tout ça).
La mobilisation a aussi été au rendez-vous puisque nous étions environ 1500, contre 900 l’année dernière.

Au sein d’AL nous avions décidé de défiler au sein du cortège de l’Etincelle, lieu autogéré expulsable au 30 juin, aujourd’hui sans relogement, qui a fait beaucoup de bruit puisque les personnes avaient été invitées à ramener des instruments dans ce but. Ce cortège était composé de plus de 200 personnes qui scandaient de jolis slogans tel que "L’Étincelle vivra, l’Étincelle vaincra, 20 ans qu’on est là, on ne partira pas !" "Ni patrie, Ni patron Autogestion !" "Ni Le Pen, Ni Macron, Autogestion !" "L’anarchie vaincra, la Commune refleurira" ou encore "Pas de quartiers pour les fachos, pas de fachos dans nos quartiers". Pour faire court : une manifestation dynamique qui fait du bien au moral !

A bientôt dans la rue !

PS : on a fait les boulets, on a oublié de prendre des photos :-(

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Haymarket_Square
[2] http://www.alternativelibertaire.org/?1886-L-affaire-du-Haymarket-Square

Navigation