L’Étincelle a 20 ans et n’en aura sans doute pas plus

, par  AL49

Ouvert en 1997, l’Étincelle est LE lieu alternatif sur Angers. Ce n’est certes aujourd’hui pas le seul (on pense au 21, au Sl[ï]p au Faux Chai à Saint Aubin de Luigné, etc.), ce n’est pas le premier (les plus expérimenté·e·s se rappelleront sans doute de la librairie La Tête en bas) mais c’est celui qui aura duré le plus longtemps. 20 ans c’est pas rien pour un lieu comme l’Étincelle et dans une ville comme Angers.


Les militant·e·s d’Alternative Libertaire 49 ont depuis de très nombreuses années investi·e·s cet espace qui nous permet d’expérimenter aujourd’hui et maintenant le fonctionnement que nous souhaitons pour la société future. Un fonctionnement autogestionnaire, avec rotation et révocabilité des mandats, un fonctionnement horizontal, où l’on tente de laisser à la porte toutes les oppressions et discriminations, etc.

Évidemment tout n’a pas toujours été rose à l’Étincelle, il y a eu des moments de tensions où les différences entre les différents courants et militant·e·s autogestionnaires ont pu se faire ressentir. Mais c’est bien là l’objet d’un lieu d’expérimentation comme l’Étincelle : essayer, tâtonner, développer, déconstruire, reconstruire, etc.

Alternative Libertaire 49 a toujours eu a cœur de s’investir, autant que possible dans ce lieu, que ce soit en y organisant nos réunions internes, nos réunions et débats publics, mais aussi en s’investissant dans le fonctionnement quotidien de l’Étincelle.

Si nous parlons avec autant de nostalgie de ce lieu qui nous est cher, c’est que nous avons appris il y a quelques jours la date de fin de l’Étincelle. Par un courrier du 6 février 2017, notre bon maire Christophe Béchu, signifiait que l’Étincelle devait être vidé pour le 30 avril prochain… On savait que la fin était proche, des rencontres avaient eu lieu avec les responsables des services bâtiment de la mairie. Des ouvriers-ières et technicien-ne-s étaient passé·e·s à plusieurs reprises faire des analyses avant destruction. On le savait. Et pourtant ça fait vraiment quelque chose de voir cette date inscrite sur un bout de papier. D’autant plus mal quand ce papier est signé par le sénateur-maire Béchu…

Évidemment il y a une proposition de relogement, encore heureux ! On ne vous en dira pas plus pour le moment, de toute façon nous n’avons pas encore suffisamment d’informations. Une visite est programmée avec des membres de l’Étincelle et la mairie dans les prochaines semaines.

Tout ça pour dire que nous vous invitons à fêter d’autant plus dignement les 20 ans de l’Étincelle du 2 mars au 2 avril.

http://pluxml.fermeasites.net/etincellevingtans/

Le programme détaillé est sur un site dédié. Dans ce cadre nous organisons une réunion publique intitulé « En 2017 : Agir au lieu d’élire »


Que ce soit rue Maillé ou ailleurs le projet de l’Étincelle vivra, le projet de l’Étincelle vaincra !