Soutien au Planning familial de Maine-et-Loire

, par  AL49

Nous venons d’apprendre avec stupeur la baisse de subventions allouées par l’État au Planning familial de Maine-et-Loire (cf le communique de l’équipe des salariées du Planning). Dans un contexte ou les féminicides continuent à se multiplier (au moins 102 depuis le début de l’année 2019), où les inégalités entre les femmes et les hommes sont loin d’être éradiquées, l’État ne trouve rien de mieux à faire que de mettre en péril une association qui, depuis plus de 50 ans se bat pour les droits des femmes.

C’est tout bonnement scandaleux.

Comme nous l’écrivions dans notre dernier communiqué au sujet du Grenelle des violences conjugales : « Indifférence policière, budgets dérisoires des institutions étatiques, tarissement des ressources allouées aux associations... Il semble bien qu’en matière de féminisme et de lutte contre le patriarcat, l’État n’est pas la solution mais bien une partie du problème. »

Nous apportons tout notre soutien au Planning familial de Maine-et-Loire et en premier lieu à ses salariées qui sont en première ligne dans ce combat. Nous soutiendrons leurs actions par tous les moyens qu’elles jugeront nécessaires.

Dans l’immédiat, pour pallier aux incapacités de l’État il est possible de soutenir l’association en adhérant. Une campagne d’adhésion est également prévue le 28 septembre au Héron Carré. Nous vous invitons à y faire un tour pour soutenir l’association.

L’Union communiste libertaire d’Angers