Contre les expulsions du Chêne-Vert et des Trois-Paroisses !

, par  AL49

Dans les jours qui viennent, peut-être demain, ce sont deux réquisitions, celles du Chêne-Vert et des Trois-Paroisses, qui seront évacuées par la police. Ces deux squats, aujourd’hui menacés d’expulsion, abritent une centaine de personnes dans des conditions salubres, notamment au Chêne-Vert, qui est alimenté en eau et en électricité.

Vendredi dernier, sous la pression d’une centaine de manifestant-e-s, nous étions reçus par le chef de cabinet de M. Gillet, président du SDIS et du Conseil Départemental, auquel nous avions jusqu’alors arraché différents sursis liés à ces décisions d’expulsion.

Vendredi, le couperet tombe : RIEN.

Aucun report supplémentaire d’accordé, ni aucune solution d’hébergement transitoire pour cette centaine de personnes, dont une trentaine d’enfants et une femme enceinte, qui vont se retrouver à la rue, en pleine canicule... Rappelons que le centre d’hébergement d’urgence de Rouchy, qui accueille seulement de 21h à 8h, c’est en tout et pour tout 63 places, déjà saturées toutes les nuits !

Rappelons que les Roms, citoyens européens de seconde zone, ne bénéficient d’aucun dispositif de relogement spécifique et sont donc systématiquement renvoyés au droit commun, vis-à-vis duquel ils ne sont jamais prioritaires ! Alors qu’à côté de ça, on a des bâtiments vides, qui sont alimentés en eau et électricité, et dont l’occupation ne dérange personne à part les autorités ! Un toit c’est un droit pour les français-e-s comme pour les immigré-e-s !

Toutes et tous au rassemblement de soutien aux habitant-e-s du Chêne-Vert et des Trois-Paroisses mardi 11 juillet à 18h devant la préfecture !

À l’appel du Collectif de soutien aux sans-papiers 49, le Collectif de syndicalistes pour l’entr’aide et la solidarité, l’Association des Jeunes de la Roseraie, l’association Roms Anjou.
Appel soutenu par l’UL CGT d’Angers, Solidaires 49, le NPA 49, Alternative Libertaire 49,...