Articles les plus récents

  • Rassemblement soutien aux grévistes de l’hôtel Ibis Batignolles

    , par AL49

    Depuis le 17 juillet dernier, les salarié.es de l’hôtel Ibis Batignolles dans le 17e arrondissement de Paris sont en grève. Elles et ils (23 femmes
    et 1 homme) dénoncent les conditions de travail que leur impose la société de sous-traitance qui les embauche, mais aussi le viol d’une femme de chambre par l’ancien directeur de l’hôtel.

  • Soutien au Planning familial de Maine-et-Loire

    , par AL49

    Nous venons d’apprendre avec stupeur la baisse de subventions allouées par l’État au Planning familial de Maine-et-Loire. Dans un contexte ou les féminicides continuent à se multiplier (au moins 102 depuis le début de l’année 2019), où les inégalités entre les femmes et les hommes sont loin d’être éradiquées, l’État ne trouve rien de mieux à faire que de mettre en péril une association qui, depuis plus de 50 ans se bat pour les droits des femmes.

  • Apéro de fin d’année

    , par AL49

    Comme chaque année Alternative libertaire 49 vous convie à son apéro convivial de fin d’année. Petite (et même grosse !) nouveauté cette année, cet apéro ne sera pas organisé par Al49 mais par le groupe local 49 de la nouvelle organisation que nous sommes en train de construire avec nos camarades de la Coordination des Groupes Anarchistes.

  • Réunion publique : Par quoi remplacer cette société ?

    , par AL49

    Non, le capitalisme n’est pas un horizon indépassable. Non, la « démocratie » indirecte n’est pas « le meilleur système possible ».

    Pour changer la société, il faut des luttes collectives… mais il faut également un projet. Celui-ci doit tirer le bilan de l’échec du capitalisme comme du communisme stalinien, qui n’ont jamais apporté l’émancipation, la liberté, la justice sociale. Dissipons un malentendu  : RIC ou non, il ne peut y avoir de démocratie authentique dans le cadre du capitalisme.

    Pourquoi  ? Parce que celui-ci place le champ économique «  hors démocratie  », entre les mains du marché et d’une minorité privilégiée, non élue, au pouvoir héréditaire. Il ne peut y avoir de démocratie que contre le capitalisme.